La première chose à apprendre à votre chien, c’est la propreté. Bien-sûr, votre éleveur aura commencé le travail mais voici quelques conseils pour que l’accueil de votre chiot se passe le mieux possible.

Placez un journal ou un tapis « couche » non loin du panier de votre chiot. Sortez-le très régulièrement dans le jardin ou dans un parc car à 3 mois, on n’arrive pas encore à se retenir. Dès qu’il fait ses besoins sur la couche ou dehors, félicitez-le grâce à une caresse, une petite récompense (croquettes ou biscuits spécial chien) ou même juste oralement et de préférence avec une voix mielleuse et gaie. Faîtes-en des tonnes !!

Dans le cas inverse, il fait ses besoins en dehors du carré « propreté » et vous le prenez sur le fait. Faîtes la « grosse voix », cela suffit, le Scottish est très sensible au changement d’intonation.

Petit à petit, rapprochez le journal ou la couche de la porte pour qui’l intègre que le « dehors » c’est pour faire pipi donc il faut associer la porte avec la sortie vers les toilettes pour chiens !

Il faut savoir qu’il faut le sortir juste après chaque repas et de préférence retirez la gamelle d’eau à partir de 17 heures ( sauf en cas de forte chaleur bien évidemment). Ces astuces éviteront les « accidents » à la maison et durant la nuit

Il est très intelligent donc il comprendra vite à être propre. En général, le Scottish Terrier est propre vers ses 5 mois.

Le dressage se fait plus facilement grâce à la récompense et au jeu. C’est connu, on apprend plus vite en s’amusant !
Les conseils d’Émilie, votre éleveuse