Le jeu facilite le dressage de votre Scottish. En plus d’être un moment de folie, de joie ou de détente, jouer avec votre chiot lui enseigne des règles. Ne pas mordiller les doigts, les pieds ou les meubles, mais plutôt une balle, une corde ou un pouic-pouic. Les ordres simples comme « au pied », « stop », « non », « assis »… seront vite intégrés. Et parfois le jeu se transforme en « Agility ». Vous deviendrez alors le partenaire de sport de votre compagnon à 4 pattes. A vous les compétitions !

 

Le Scottish sera ce que vous en ferez. Si vous êtes casanier, il restera à vos côtés sur le canapé avec plaisir. Si vous êtes plutôt sportif, alors il vous suivra pendant vos longues promenades, vos parties de pêche ou vos balades à vélo.
Les Conseils d’Émilie, votre éleveuse